Des maisons zéro déchet, c’est possible ?

Le 18 février 2016.

Des maisons zéro déchet

D’abord, rendons à César ce qui appartient à César, c’est un article paru dans l’excellent consumer magazine de l’enseigne Leroy merlin “Du côté de chez vous” qui nous a donné envie de publier ce post. L’article commençait par cette citation: « Donnez moi vos pneus usagés, vos canettes vides, j’en ferai des maisons!« .

Non, il ne s’agit pas là de la dernière trouvaille de l’élu au développement durable de Roubaix, mais les paroles d’un architecte américain de la période hippie Michael Reynolds, qui, il y a plus de 30 ans s’en alla construire sa première maison dans le nouveau Mexique. Après avoir été l’apanage de quelques idéalistes ou utopistes comme lui, ce type d’habitat commence réellement à se développer de nos jours et de nombreuses maisons aux formes souvent insolites apparaissent ici et là aux Etats Unis, en Australie, en Ecosse et même en France.

Ce mouvement s’appelle les Eartships, littéralement traduit par “les vaisseaux de la terre”. Il consiste à construire sa maison avec l’aide de matériaux de réutilisation (pneus, bouteilles, canettes, boîtes de conserve… et aussi souvent beaucoup de bois) et avec des techniques ancestrales telles que le torchis par exemple. Bien entendu, le mode de vie dans ce type de logement se fait en adéquation: recyclage des eaux de pluies, récupération d’énergie, toilettes sèches, géothermie, potagers sous serre etc…

A la Cop 21 qui s’est tenue en fin d’année 2015 à Paris, les Eartships , peu coûteux et exemplaires en terme de développement durable ont été cités comme modèle d’avenir pour la gestion des déchets, qui nous le savons, est un des enjeux de ce siècle.

En France, une des maisons pionnières de ce type se situe dans la petite ville de Ger , dans la Manche. En 2008, des pionniers y  ont construit la première maison en Europe conçue à partir de verre et de pneus recyclés. Même si l’article ici ne nous dit pas pourquoi ses propriétaires la vendent dès 2012, son originalité et ses spécificités laissent rêveurs. A vous de juger.

Alors, même si on sait que les familles roubaisiennes lancées dans le défi zéro déchet sont pionnières, l’une d’entre-elles aura t-elle le grain de folie de se lancer un jour peut-être dans la construction d’une maison passive EartShip ?

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.