LeCourtCircuit.fr à la Condition Publique : le bilan !

Le 8 juillet 2016.

LeCourtCircuit.fr à la Condition Publique : le bilan !

On vous disait ici que la Condition Publique est devenue un point de retrait pour le CourtCircuit.fr, tous les mercredis de 16h30 à 19h, vous vous souvenez ? Nous y sommes allés pour voir comment c’était et recueillir les impressions des personnes présentes.

Nous arrivons à la Condition Publique et nous découvrons que de nombreux producteurs tiennent des stands, et proposent des dégustations de leurs produits. Les consommateurs peuvent donc facilement discuter avec eux, sur fond de musique. Ambiance estivale et décontractée pour l’inauguration officielle du point de retrait.

Un concept locavore, conçu pour les producteurs

Le Courtcircuit.fr est l’œuvre de trois co-fondateurs. Nous avons rencontré Jimmy, l’un d’entre eux, qui nous a expliqué la genèse du concept. « Nous nous sommes rendus compte que les urbains n’avaient pas accès aux points de vente directs des producteurs. […] Nous avons voulu donner visibilité et accessibilité aux producteurs locaux ». Les urbains ont du mal à consommer local, alors que la région regorge de producteurs. Les trois amis décident alors de créer un site pour que les demandes des consommateurs et les offres des producteurs se rencontrent. Ils ont vraiment rencontré les producteurs pour « comprendre les besoins sur le terrain » affirme Jimmy, et ça, ça nous plaît. C’est pour cette raison que l’offre sur LeCourtCicruit.fr n’est bio qu’en partie. Leur ambition est d’accompagner les producteurs : non seulement LeCourtcircuit.fr s’occupe des paiements et des relations avec les clients, mais ils ont aussi vocation à les aider dans une transition vers du bio, ou tout du moins vers une agriculture plus raisonnée. Certains consommateurs souhaiteraient une offre plus bio, mais pour Jimmy c’est justement une opportunité : les producteurs seront amenés à changer leurs pratiques pour s’adapter à la demande des consommateurs.

Des producteurs dans une démarche éco-responsable

Les producteurs qui participent à LeCourtCircuit.fr semblent ravis. Pour Fabienne de La Fabrique aux Délices, c’est une manière de rencontrer des consommateurs et de faire connaître ses produits, et ce dans une démarche locavore et éco-citoyenne. D’ailleurs, Fabienne vend ses produits dans des bocaux en verre, et si vous lui ramenez 10 pots, vous obtiendrez un pot plein gratuitement ! Stéphanie de La Véganista profite du concept pour faire découvrir à un maximum de personnes la cuisine végétale et vend des produits qu’elle fabrique elle-même. Pour elle, LeCourtCircuit.fr permet de sensibiliser les consommateurs aux problématiques environnementales. On retrouve aussi Virginie des Cosmétiques Möbius, un des commerces Zéro Déchet de Roubaix, qui fabrique des savons saponifiés à froid. L’avantage du site LeCourtCircuit.fr, c’est aussi que l’on peut découvrir les différents producteurs sans avoir besoin de s’inscrire et de rentrer son email. Un choix de la transparence pleinement assumé par les fondateurs.

LeCourtCircuit.fr, un moyen de faire des courses Zéro Déchet ?

Mais alors, LeCourtCircuit.fr serait-il un moyen de faire des courses en mode Zéro Déchet ? Pas tout à fait nous dit Jimmy, mais c’est en bonne voie. Certains producteurs sont déjà très sensibles à ces questions, et les organisateurs encouragent les autres à réduire leurs déchets. Il n’y a pas de suremballage, et il est question que la viande, le poisson ou le fromage soient vendus dans des tupperwares en verre réutilisables. Les consommateurs sont amenés à apporter leurs sacs réutilisables pour récupérer leur commande. Si ce n’est pas encore Zéro Déchet, la démarche reste profondément ancrée dans une logique environnementale. Jimmy affirme que les consommateurs aussi sont amenés à réfléchir à leur impact sur l’environnement et à leurs déchets. « L’idée c’est vraiment de sensibiliser les consommateurs et les producteurs aux enjeux environnementaux » assure-t-il.

Des consommateurs conquis ?

Alors, qui sont les gens que nous avons retrouvés à la Condition Publique ? Beaucoup de curieux, qui n’achèteront pas forcément, comme ce maraîcher bio, pour qui le manque d’offre bio est un véritable obstacle. D’autres curieux passaient pour voir (et profiter des dégustations offertes par certains producteurs), sans nécessairement envisager l’achat, même s’ils trouvent le concept « sympa ».

Les consommateurs de LeCourtCircuit.fr, eux, sont ravis, comme cette étudiante qui venait récupérer son troisième panier. Acheter local est pour elle une manière d’élever la voix. D’ailleurs elle n’achète plus du tout dans les supermarchés. Le plus selon elle ? L’ambiance sympathique lors du retrait : pouvoir discuter avec les producteurs, sur fond de musique et éventuellement s’asseoir dans les transats pour profiter de l’instant, voilà de quoi rendre ses courses bien plus agréables !

Et vous, vous avez déjà essayé ? Vous seriez prêts à tenter l’expérience ?

Toutes les actualités

Un commentaire:

  1. Je suis consommatrice du circuit-court. Effectivement les produits sont locaux, cependant l offre bio est relativement restreinte, ce qui est dommage. Pour ce qui est des emballages , ce qui est bien c est que les barquettes, boites d oeufs , pots de yaourts… peuvent être rapportés; il y a encore quelques produits dans des sachets plastiques comme les endives , mais on peut refuser ce plastique. Sinon l’ambiance est bonne comme toujours à la condition publique :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.