Mon Commerçant Zéro Déchet #2 : pas de déchets pour l’informatique !

Le 10 août 2016.

commerçant

Le papier, on en gâche beaucoup. Et les ordinateurs et imprimantes semblent conçues pour défaillir le plus vite possible, nous incitant à acheter le modèle dernier cri. Suite et fin de notre série sur les commerçants du Zéro Déchet de la ville de Roubaix avec des commerçants roubaisiens qui ne se résignent pas à ces tendances, et sont même devenus adeptes du Zéro Déchet en magasin.

Une imprimerie sur la voie du Zéro Déchet

Véronique Lenglet est gérante du commerce Copimage. Copimage vous propose des impressions de photos, des photocopies, des impressions de flyers, cartes de visite, posters ou encore affiches. « Depuis 10 ans nous travaillons dans le respect des exigences des clients et depuis un an nous avons adhéré au dispositif de la ville de Roubaix ». Elle nous explique que la démarche Zéro Déchet est dans le prolongement des actions qu’elle entreprend au quotidien : « Pour moi, il était logique que j’établisse ce dispositif dans mon commerce, je l’ai fait par conviction, j’avais envie de mettre en pratique ce que je fais déjà chez moi ».

copimage
© www.copimage-espacenumerique.fr

Pour cela, des gestes simples suffisent : « je mets à disposition des clients des cartons que je reçois pour qu’ils s’en servent. J’ai également mis en place dans mon commerce un abonnement Zéro Déchet avec une remise de 5% sur les impressions papier recto/verso, une sorte de récompense sur l’économie du papier utilisé. Pour le moment, quelques clients l’ont utilisé, cet abonnement est en cours de développement, c’est encore très récent ».

Recyclage, plus de sacs plastiques, réparation…

Même constat pour l’entreprise Informatique Occasion tenue par Nicolas Briquet. Spécialisée dans la réparation, le recyclage et la vente de matériel informatique, cette société d’informatique a adhéré à la démarche Zéro Déchet depuis deux ans environ. «  Notre entreprise a été créée il y a bientôt 10 ans et nous avons toujours mis en avant le fait que nous recyclons ou réparons les objets défectueux. Avec le dispositif Zéro Déche de la villet, nous avons éliminé les sacs plastiques, nous proposons aux clients des sacs en papier et nous donnons des cartons ».

Informatique Occasion recycle depuis 10 ans des matériaux informatiques, de télécommunication ou de bureautique. L’entreprise incite les clients à faire réparer leurs matériaux plutôt que d’en racheter des nouveaux. « Nous favorisons la réutilisation d’un maximum de matériaux pour optimiser ainsi le processus de recyclage, c’est important pour nous », conclut Nicolas Briquet.

Toues les activités sont concernées par le Zéro Déchet, même celles auxquelles on ne pense pas comme l’imprimerie et l’informatique !

Et vous, comment faites-vous pour réduire vos déchets en matière d’informatique ? Partagez avec nous vos astuces, et retrouvez tous les commerçants Zéro Déchet ici !

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.