Faire son liquide vaisselle maison

Le 25 novembre 2016.

vaisselle

Faire soi-même son liquide vaisselle, c’est économique et écologique, puisque vous utilisez des ingrédients naturels et supprimez les emballages inutiles. Que de bonnes raisons pour s’y mettre ! Avantages et recette, on vous dit tout !

Les avantages des produits ménagers faits maison

En plus d’être économique et de réduire les déchets, les produits ménagers faits maison ne demandent que peu d’ingrédients de base. Les stars de votre armoire ? Le vinaigre blanc, le savon de Marseille, le bicarbonate de soude et quelques flacons d’huiles essentielles : arbre à thé, lavande, citron… Avec ces produits, vous pouvez réaliser la quasi-totalité de vos produits ménagers.
Si ces produits sont un peu plus chers à l’achat, ils peuvent être utilisés très longtemps pour toutes vos préparations et sont donc rentabilisés assez vite.

Ces ingrédients ont en plus l’avantage de préserver votre santé et l’environnement car ils ne contiennent pas de substances nocives, contrairement aux produits achetés dans les supermarchés.

Faire soi-même son liquide vaisselle : la recette

Il vous faut :

  • 50 g de savon de Marseille râpé ;
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ;
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) ;
  • 1 cuillère à soupe de cristaux de soude (au rayon lessive ou en magasin bio) ;
  • Une dizaine de gouttes d’huile essentielle de votre choix : lavande, citron, pamplemousse…

Dans un saladier, versez 80 cl d’eau chaude sur le savon de Marseille râpé. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois pour diluer le savon dans l’eau.
Ajoutez le vinaigre blanc, le bicarbonate et les cristaux de soude et laissez refroidir. Le mélange mousse due à la réaction chimique entre vinaigre et bicarbonate, ne vous inquiétez pas.
Ajoutez ensuite les huiles essentielles.
Si la préparation est trop solide, vous pouvez utiliser un mixeur plongeant pour lui donner une texture plus liquide.
Mettez ensuite votre produit vaisselle dans un récipient adapté : un ancien flacon de liquide vaisselle ou de savon pour les mains par exemple.

Le test !

la texture :
Les liquides vaisselle achetés dans le commerce moussent beaucoup grâce – ou à cause- de l’ajout de produits chimiques. Le liquide vaisselle que vous ferez mousse peu par rapport à un liquide vaisselle classique.
De plus, la texture est un peu visqueuse, à mi-chemin entre le liquide et le solide : une texture qui peut déconcerter au premier abord.

l’efficacité :
Le liquide vaisselle maison est aussi efficace que le liquide vaisselle classique. Son pouvoir dégraissant est très bon. Il faut un peu plus frotter pour enlever toute la graisse mais le résultat est dans l’ensemble satisfaisant.
Pour les plats et les casseroles, on peut laisser tremper une nuit dans l’eau vinaigrée pour un premier détachage. Ensuite, on lave de façon classique avec ce produit vaisselle.

sur les mains :
Le liquide vaisselle maison est moins irritant que le liquide vaisselle classique. Les mains sont globalement moins agressées. Toutefois, si on a les mains sensibles, on peut ajouter de la glycérine (en pharmacie) ou du gel d’aloé vera pour hydrater.

Pour aller plus loin :

  • Si vous avez un lave-vaisselle, retrouvez sur ConsoGlobe.com une recette pour fabriquer soi-même ses tablettes de lave-vaisselle.
  • Vous pouvez utiliser une éponge écologique, qui contient moins de produits toxiques qu’une éponge classique. Elles sont fabriquées à partir de matériaux naturels ou recyclés. On peut les trouver en magasin bio ou dans les rayons « verts » des supermarchés. Vous pouvez également fabriquer vos tawashis, tricotés ou tissés, qui remplaceront facilement vos éponges.

Et voilà, désormais, la vaisselle, si elle reste une corvée, ne sera pas source de déchets chez vous !

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.