A vos marques, prêt(e), faites votre compost !

Le 27 avril 2017.

compost

Vous cherchez une solution pour valoriser vos épluchures de fruits et légumes et vos déchets de jardin, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de panique ! Frédéric, maître composteur, organise des formations ouvertes aux grands comme aux petits.

Petite leçon de compostage avant vos prochaines semences… Une démarche accessible à tous et zéro déchet !

1. Remplissage du bac à compost

Le compost déteste les laitages, la viande et le poisson. Il s’accommode volontiers par contre de vos épluchures, restes de repas, plantes et feuilles vertes, marcs de café… Des matières qui lui apportent eau et nourriture. N’hésitez pas à composter vos feuilles mortes, cartons et petits branchages. Ces matières dures et sèches structurent le compost et évitent l’excès d’humidité. Choisissez votre bac en fonction de la taille de votre jardin. Vous en trouverez dans le commerce (magasin de bricolage, jardinerie). Vous pouvez aussi fabriquer votre propre bac en bois, briques ou parpaings (n’oubliez pas de laisser des interstices pour laisser passer l’air).

L’astuce de Frédéric : Pour un compost réussi, mélangez un seau de feuilles mortes, copeaux ou carton avec un seau d’épluchures.

2. Le mélange

L’oxygène est indispensable aux micro-organismes qui décomposent les matières organiques. Frédéric aère et mélange régulièrement les différentes matières à l’aide d’une fourche ou d’une tige.

L’astuce de Frédéric : Déposez un lit de branchages dans le fond de votre composteur et recouvrez le dessus de votre compost d’une feuille de carton brun.

3. La récupération du compost

Alexandre et Noélie ne tiennent plus en place. Ils ont hâte de découvrir l’état du compost que Frédéric a constitué depuis quelques mois. Anne, leur maman, est très attentive. Elle a rejoint la dernière promotion des familles zéro déchet et a installé, il y a un mois, son propre bac à compost pour nourrir la terre de son potager.

L’astuce de Frédéric : Pressez entre vos doigts une poignée de matière. Si l’eau coule, votre compost est trop humide : ajoutez-y des branchages ou du carton. Si l’eau ne coule pas, votre compost est trop sec : arrosez-le.

4. L’épandage

Après neuf mois, le compost est mûr. Vous pouvez l’utiliser en jardinière (mélanger un volume de compost, un volume de terre et un volume de sable), au potager (un seau/m2) ou l’épandre sur votre gazon à la volée.

infos sur le compostage

Le compostage est un processus naturel qui permet aux déchets organiques de la cuisine et du jardin de se décomposer avec l’aide de micro-organismes, de champignons et d’animaux du sol (cloportes, colemboles, vers de terre…). Vos déchets sont transformés en un engrais 100% naturel et d’excellente qualité : le compost.

Le compostage vous intéresse, mais vous habitez en appartement ? Le lombricompostage est la solution simple pour valoriser vos épluchures de fruits et de légumes. Les vers de compost transformeront vos épluchures et restes alimentaires en un compost et un engrais liquide très riche. À défaut, il existe près de chez vous des zones de compostage collectif, des composteurs partagés, des biobox.

Prochaines formations compostage :

12/05 à 17h30 à la Maison du Jardin, 42 avenue d’Alsace

16/06 à 17h30 à la Maison des associations, 24 place de la Liberté

Tous les conseils et recommandations pour démarrer facilement votre lombricompostière :

14/06 à 17h30 à la Maison du Jardin, 42 avenue d’Alsace

Plus d’infos :
La Maison du Jardin
03 20 17 11 26
compostage@lamaisondujardin.org

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.