Le couvent des Clarisses abritera la future maison de l’économie circulaire et du Zéro Déchet

Le 14 décembre 2017.

circulaire

L’atmosphère qui règne au couvent des Clarisses, au cœur de l’Epeule, inspire les projets les plus audacieux. Comme la création sur trois ans de la maison de l’économie circulaire et du Zéro Déchet, une évidence pour la ville pionnière du Zéro Déchet depuis 2014.

Au milieu du XIXe siècle, c’est l’architecte le Baron de Béthune d’Idewalle, le même que l’église Saint-Joseph, qui a été chargé de la construction. Le monastère est bâti de 1874 à 1876. L’école attenante, qui s’étend sur 1 000 m², concerne la première phase des travaux pour en faire un démonstrateur du savoir-faire régional de l’économie circulaire et un tiers lieux pour la démarche Zéro Déchet. Le showroom, qui fait la démonstration des talents locaux en matière de Zéro Déchet et d’innovations pour l’économie circulaire, restera dans une salle attenante. A terme, le couvent devrait également abriter des espaces de co-working, un incubateur, un hôtel d’entreprises, une salle de conférences…

Après un musée dans une piscine, un lieu culturel dans une usine de conditionnement, un musée du textile dans une usine textile, un incubateur du e-commerce dans d’anciens bureaux de La Redoute ; un cluster de l’économie circulaire dans un ancien couvent, finalement, c’est une nouvelle reconquête du patrimoine de la Ville.

Le couvent des Clarisses en dates

  • 1876 : achèvement de l’école et du couvent sur une superficie totale de 6 500 m²
  • 24 mai 2008 : les sœurs Clarisses quittent le couvent après 132 ans de présence.
  • 2009 : demande de protection et d’inscription aux Monuments historiques des lieux, par la Société d’Emulation de Roubaix
  • Septembre 2009 : rachat par la Ville de Roubaix
  • Juillet 2010 : création de l’association des Amis du couvent des Clarisses
  • 30 décembre 2010 : inscription du couvent des Clarisses aux Monuments historiques
  • 13 octobre 2017 : lancement de l’emménagement de la maison de l’économie circulaire et du Zéro Déchet. D’ici là, des travaux de rénovation importants sont nécessaires pour accueillir le projet.
  • Fin 2017 : Une étude architecturale a été lancée, et un travail est en cours pour accueillir dans de bonnes conditions les premiers occupants du couvent.

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.