Occupation transitoire du couvent des Clarisses par Zerm

La transition écologique se met en place avec Zerm et son programme d'occupation transitoire Saison Zéro.

Transformer un ancien couvent en Maison de l’économie circulaire et du Zéro Déchet : c’était l’objet de l’appel à projets lancé par la Ville de Roubaix. Les lauréats, les architectes du collectif Zerm, ont pris possession des lieux en décembre dernier. Ils occupent progressivement l’ancien couvent, s’attellent à sa rénovation en mode low-tech et commencent à le faire rayonner sur le quartier. Premier objectif pour les nouveaux occupants : être prêts, en avril, à accueillir la Maison POC Économie circulaire de Lille Métropole 2020 Capitale mondiale du design.

Le projet

Le projet lauréat repose sur 10 intentions. Elles répondent à l’objectif de la Ville de « réveiller » le couvent, en sommeil depuis le départ des Clarisses en 2008, d’y implanter des activités accélératrices de transition écologique et de l’ouvrir sur l’extérieur, à commencer par le quartier.

Ces 10 intentions, regroupées au sein du projet d’occupation transitoire baptisé Saisons Zéro, sont :

  • Rendre possible l’occupation rapide d’un monument historique désaffecté
    > Emménagement du collectif puis investissement progressif des lieux de manière adaptée et mesurée pendant une période transitoire de 3 ans, conformément à l’appel à projet.
  • Adapter les usages du bâtiment en habitant les lieux
    > Choix de l’occupation quotidienne comme méthode de réhabilitation et réaffectation de chacun des espaces (cellules, chapelle, école…) à de nouvelles activités.
  • Offrir aux habitants du quartier des activités variées adaptées au rythme des saisons
  • Tester des formes de réhabilitation low-tech du patrimoine
  • Mettre en pratique une utilisation frugale des ressources au quotidien
  • Faire des Clarisses un lieu où l’on produit, travail et se forme
  • Accueillir et fédérer les initiatives au-delà du territoire de Roubaix
  • Expérimenter une réponse réplicable à la question de la vacance immobilière des grandes friches du Nord

Le couvent des Clarisses commence à se transformer avec le travail d’aménagement de l’association Zerm.

Les premiers lits bretons sont en finalisation de montage dans les anciennes cellules des sœurs au 1er étage.

La salle à manger et la cuisine ont été réactivées pour la base de vie.

« Tester une réponse réplicable à la vacance immobilière des grandes friches du Nord. »

« Saison Zéro », programme de réhabilitation par le Collectif Zerm.

L’une des anciennes salles de classe transformée en atelier.

La programmation en cours

L’ancien couvent est ouvert au public :

  • le mardi après-midi, le temps d’un échange informel dans le hall;
  • le dimanche, dans la cour de l’ancienne école Sainte-Claire, autour de l’association Le cabas du sourire, qui distribue les invendus glanés sur le marché de l’Épeule, d’un programme d’animations adaptées aux saisons et de visites guidées.

Le dimanche, les personnes qui le souhaitent peuvent venir aider le collectif sur les différents chantiers des réactivations du bâtiment.

Bientôt une maison POC

Au mois d’avril, s’y installera, dans l’ancienne école, la Maison POC – Proof of concept ou test par l’usage – dans le cadre de Lille Métropole 2020 Capitale mondiale du design. Elle accueillera la cinquantaine de POC Économie circulaire. À partir de cette date, la Maison de l’économie circulaire et du Zéro Déchet sera ouverte cinq jours par semaine et accueillera les habitants du quartier comme les visiteurs de la capitale mondiale du design.

L’équipe lauréate

Le collectif Zerm – L’association produit et diffuse des connaissances liées aux techniques de réhabilitation en architecture. La production et la diffusion de la connaissance se font au moyen de projets architecturaux, d’aménagement, de recherche et d’expérimentation.

Yes We Camp – L’association met en place des processus de transformation d’espaces définis en micro-territoires ouverts, généreux et créatifs.

Gilles Maury – Architecte et historien, spécialiste du patrimoine des XIXe et XXe siècles et de l’histoire de Roubaix, il est à l’origine de l’inscription du couvent au titre des Monuments historiques.

La société I.C.A.R (Incendie Coordination Audit Réglementation) – Elle est un membre actif de la Fédération Française des Coordinateurs en Système Sécurité Incendie et participe ainsi à l’élaboration ou à l’amélioration des textes qui régissent cette profession.

Zerm a signé un bail avec la Ville qui reste propriétaire du bâtiment. Il a été convenu d’une gouvernance partagée.

Depuis son arrivée, en décembre 2019, le collectif Zerm occupe :

– les 3 salles de classe, dont 2 sont des ateliers;
– la cour, lieu d’accueil et d’activités;
– le hall, lieu d’accueil;
– 2 salles devenues respectivement bureau et salle à manger.

Une cuisine a été réactivée pour la base de vie et des lits clos sont en cours de montage dans les anciennes cellules des sœurs au 1er étage.